samedi 1 avril 2017

   La plupart des pensées qui traversent une tête d'homme au cours de son existence sont sans aucun intérêt. L’esprit le plus profond l’avouera volontiers, qui envisage à peine une ou deux possibilités avec circonspection.
    Le meneur d’hommes, par contre, aux convictions inébranlables, sera toujours adulé par la foule pour ses idées bancales. Mises bout à bout, elles forment la grandeur d’une nation, c’est-à-dire la voie royale pour le déclenchement d’un génocide.

(1463)


2 commentaires:

  1. c'est raide et pourtant je ne voudrai pas vous donnez raison mais chaque jour dans la course à l'elysée nous sommes sur le cul des cathgismes ..
    L'orée j'ai mal à ma tête, à mon coeur.......
    bonne nuit marquis
    la duchesse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La nuit, chère Duchesse, nous fait entrer - si le sommeil survient - dans la génialité suprême comme l'a dit le génial Kierkegaard.

      A chaque fois que le sommeil survient, nous sommes sauvés.

      Provisoirement, bien évidemment.

      Au moment où j'écris ces lignes, trois chèvres sont couchées dans l'herbe sous un soleil doux, les yeux mi-clos, et caressées d'un léger vent frais...

      L'animal est un homme guéri.

      Et hop ! Au lit.

      Supprimer