dimanche 21 mai 2017

   En été, allez lentement. En hiver, ralentissez. La plante nous apprend plus encore que l’animal sauvage.

(1487)


4 commentaires:

  1. En mai la plante est comme le reste : elle veut vivre et est très déterminée à tout envahir. Des fois on voudrait qu'elle fasse la fine bouche, qu'elle prenne son temps, qu'elle "dédaigne" de pousser.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelquefois il est exquis d'être débordé par le végétal, Sainte Catherine.

      Supprimer
    2. Si j'en crois la flopée d'oiseaux de toute sorte qui se moquent de moi dans le jardin, j'ai dépassé largement le stade du débordement !
      Bien à vous Marquis

      Supprimer