mardi 2 mai 2017

   Teilhard de Chardin imaginait une conscience planétaire, émergeant et croissant en parallèle avec l’augmentation de la population mondiale. Selon lui, chaque homme deviendrait Jésus-Christ et tout s’arrangerait.
    Dans le même état d’ébriété cosmique, les transhumanistes ont pour projet de connecter entre eux tous les cerveaux humains pour qu’advienne le Bonheur par Empathie. Probablement n’ont-ils jamais regardé en eux-mêmes avant d’envisager le cataclysme qu’ils sont sur le point de déclencher, mais, chaque innovation de haute technologie étant in fine anéantie par les résultats de sa mise en oeuvre, il se peut également que le pire nous sauve de nous-mêmes.

(1475)


Run, baby, run

En marche !

2 commentaires:

  1. Teilhard de Chardin ne sirotait sûrement pas du lait de chèvre...
    Quand aux "transhumanistes" ils sont vraiment meuh-meuh avec leur empathie !
    Végans, ils ne doivent pas non plus picoler du lait d'biquettes...

    RépondreSupprimer
  2. On éliminera d'emblée l'empathie empâtée consciente d'elle-même, volontariste, qui peut avoir des effets désastreux. On sera impitoyable. A la limite, on tolérera l'empathie qui s'ignore, comme un souffle, légère et court-vêtue, à peine esquissée*, presque indétectable.
    *(les curieux écrivent « est-ce qui c'est ? » car ils veulent tout savoir)

    RépondreSupprimer