lundi 19 juin 2017

   Heureux moments pendant lesquels on s’oublie, délicieux instants où l'on oublie les autres...
   Oublie-toi toi-même, oublie tout.

(1483)




1 commentaire:

  1. J’adore cher Marquis, je vis au mieux dans cette esprit là et il me féconde souvent. Froid piur le kool de ces bisous d’été…
    La terre flambe.

    RépondreSupprimer