lundi 3 juillet 2017

   Le docteur Laurent Alexandre est un homme effrayant. Il préconise d’augmenter le quotient intellectuel des jeunes générations et de l’espèce humaine en général, à l’aide d'implants électroniques et autres joyeusetés, afin que nous puissions «  travailler en harmonie avec l’Intelligence Artificielle qui bientôt nous dépassera ».
     « Nous devrons être à la hauteur pour la challenger », précise-t-il.
    Pense-t-il vraiment qu’une intelligence supérieure à la nôtre aura besoin d’être challengée par des êtres qu’elle considèrera comme des minus-habens ?
    Albert Einstein était capable de faire l’idiot. Bertrand Russell avait le sens de l’humour. Laurent Alexandre est un esprit superficiel et dangereux : il rêve de diriger une entreprise d’accélération constante.

(1494)


Folamour est éternel

4 commentaires:

  1. Je connais ce monsieur.
    Un petit repos à la campagne ne lui ferait pas de mal. Pourquoi accélérer alors que ralentir est bien plus simple... et si
    l'intelligence artificielle nous dépasse, tant mieux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'intelligence artificielle nous dépassera et boutera les terriens hors de terre, enfin je l'espère.

      Ensuite viendra le Règne des Saintes Caprines diaboliques et catins, lequel durera sept mille ans (selon mes calculs).

      Nostrada-tseu

      Supprimer
  2. La société mercantile et spectaculaire
    qu'il disait le marin en tirant DeborD à lui.

    Des pensées beaucoup
    aux beaux jours
    Je vois que l'été vous inspire
    Cher Marquis

    Belle journée
    Alangui (ou ailleurs)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alangui dans l'ombre portée de mes caprines amazones, très cher Jean Jacques.

      Au lit, à l'abordage !

      Supprimer