mardi 4 juillet 2017

   L'homme assassine toujours ce qu'il aime; ainsi nous, les pionniers, avons tué notre nature sauvage. Certains disent que c'était nécessaire. Peut-être, mais je suis heureux de ne pas devoir être jeune à une époque où il n'y a plus de nature où profiter de sa jeunesse. A quoi bon la liberté, sans espace vide sur la carte?

(Aldo Leopold)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire