mercredi 12 juillet 2017

   Une œuvre d’art devient vite encombrante. Les plus réussies vibrent pendant quelque temps, mais ensuite elles dépérissent. Accrochez votre tableau préféré au mur et vous finirez par ne plus l’aimer. Posez une sculpture dans votre jardin et, si le lierre ne l’envahit pas, elle perdra bientôt tout son charme. Le rat de bibliothèque et le conservateur de musée ont en commun l’amour de l’air vicié et de l’ordre.
    Comme j’écris ceci, je remarque une petite bestiole qui se balade sur l’écran. Je vais couper le courant et me rendre dans le jardin. Il se fait tard. La partie du monde où je vis est enfin éteinte, et je m’éveille en compagnie du hibou moyen-duc et de monsieur Hou.
    La nuit mérite qu’on l’accueille avec les yeux grands ouverts. Si j’étais croyant, je prierais pour l’obscurité et le mystère.

(1497)


4 commentaires:

  1. Tant de religion mon cher marquis je vous propose d’essayer.
    Enfin cela sers pas mes intérêt ..lumière du jour, la nuit je ne peux plus reine entreprendre
    Elle me scelle en sculture.
    Un jour un homme très vollubile en aura mare de mon nimmobilité et de la sculture me transformera en égérie de ses draps de lit (c’est pour la rime , ma réjouissance et au 4eme degré du narcissisme
    (référence à freud sur l’échelle des type d’amour
    Primaire, secondaire, tertiere, mouah !!!! quatrio !
    Traduir les 4 points cardinaux et le radiglace du point E…( sourire) peut-être…
    Je vous salue sous votre voie lactée…
    J’aime celle de l’Ile de Rêve on se crirait dans une autre interprétation de la chapelle Sistine de Rome..
    Votre Duchesse de Pain Marquis de l’orée
    Vous êtes paradoxale.. l’orée et aimer la nuit… aux yeux grands ouverts

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien entendu, très chère Duchesse, l'homme étant un animal paradoxal, j'en suis un moi-même.

      Mais dieu que la nuit est belle...

      Les pupilles se dilatent dans la pénombre, et chaque chose devient plus belle à mesure que son contour s'adoucit.

      Il faut être un idiot savant pour désirer un éclairage de nuit. Nous sommes cuits.

      Oreilles à vous.

      Supprimer
    2. Tout à fait, cher Marquis, l'ombre, la pénombre, l'oubli... au moins pour un temps, puisse-t-il être le plus indéterminé possible.

      Supprimer