samedi 29 juillet 2017

    - Allez-vous enfin vous débarrasser de ces ronces épineuses ?
    - Ce sont des muriers sauvages, abruti.

(1588)


Houbiste-cueilleur et technicolor

2 commentaires:

  1. Les ronces sont comme des mères, le saviez-vous ? Elles font le lit des futures forêts, des grands arbres. Elles sont les gardiennes protectrices et nourricières d'une sauvagité à revenir, à retrouver. Accueillir des ronces dans son jardin est donc un acte d'une grande beauté, cher marquis, d'une grande sagesse (celle des vieux singes). Bel été à vous, sous l'orage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les vieux singes se balançant au-dessus des ronces, c'est toute ma jeunesse, chère Elly.

      Vous tombez on ne peut mieux : il pleut.

      Caprines pensées pour vous depuis l'Orée humide où les oreilles frissonnent au frais.

      Supprimer