vendredi 11 août 2017

   Bien des architectes conçoivent leur propre maison comme une sorte de labyrinthe. Pour se rendre à l’étage, il faut contourner le ficus, passer sous l’arceau métallique, éviter la sculpture de l’entresol, tourner autour de la colonne, longer la fontaine lumineuse, etc. Le premier trajet vers l’étage est une réelle aventure, mais si vous passez quelques jours chez lui - je ne conseille la compagnie d’un architecte à personne -, ce qui était charmant deviendra éprouvant. L’originalité du bâtiment fait le calvaire des invités. Mieux vaut dormir dans une grotte et passer ses journées au grand air.

(1619)


1 commentaire:

  1. C'est vraiment charmant, les Peanuts.
    De toute façon, je préfère la voûte étoilée que les grands architectes.

    RépondreSupprimer