samedi 19 août 2017

   C’est par dépit que l’on finit par ouvrir un livre, pour être agacé par quelqu’un d’autre.

(1623)

 

Suzanne aux yeux noirs jamais ne nous agace

2 commentaires:

  1. Pourquoi lire... encore et encore !
    Merci Arno, grâce à toi j'oublie pour un temps cette folie
    https://www.youtube.com/watch?v=GGAyW71XnSk

    RépondreSupprimer
  2. Arno, en voilà un qui ne triche pas, et qui réussit à donner des entretiens encore plus poétiques que ses chansons.

    RépondreSupprimer