jeudi 31 août 2017

   Tous désirs charnels confondus, le partenaire idéal pour le feu est insupportable pour l’esprit. La passion est un écroulement exquis et la complicité un rétablissement provisoire.

(1638)


2 commentaires:

  1. Par pitié ! oublions la passion ou plutôt un trop de passion qui n'est souvent qu'une goutte exquise mais vite amère au milieu parfois d'un océan de liberté...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Passionné nous sommes, enivré nous resterons.

      Et à chaque fois nous prions l'éther pour en finir éternellement.

      Encore, disons-nous de vive voix.

      Supprimer