mardi 8 août 2017

   Glaçant, comme un bâtiment historique fraîchement restauré.
   Patience : la vie reprendra quand un arbre aura traversé la toiture.

(1383)


Le quai des orfèvres

5 commentaires:

  1. La nature reprend toujours.
    Sans astéroïdes ravageurs, pas les petites bestioles alors tranquilles, les grosses disparues.
    Et alors, nous .
    Puis, bientôt, les poulpes, qui de leurs grands yeux, nous observent et patientent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'impression que les insectes ont une longueur d'avance, mais je peux me tromper.

      Suspense.

      Supprimer
  2. Mon ami Lovecraft pourrait nous départager !

    " Car, seul entre tous les hommes,
    Il a pénétré dans le marais qu'évitent les serpents ;
    Et, cheminant en direction du soleil couchant,
    A atteint le Veld qui s'étend au-delà."

    Votre blog est un havre.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Issu du Haut-Jura, j'ai l'habitude des allumés ;
      les pipes de St-Claude, rarement éteintes, libèrent parfois de beaux nuages sioutesques !

      Supprimer