mercredi 8 août 2018

   Développant une petite agroforêt depuis de longs mois, arrosant tous les trois jours les arbrisseaux souffrant de la canicule, je vénérais la naissance d’un feuillage hésitant sous la brutalité du soleil estival.
    Ce matin, vers six heures, réveillé au son d’un petit trot joyeux, je rampai hors de mon abri. Catin et Schiffterina avaient sauté la clôture en toute sérénité et finissaient de ronger les jeunes rameaux. Rassasiées, elles me demandèrent de les reconduire dans leur grotte, au frais, afin de ruminer leur festin. Je m’exécutai alors, partagé entre la férocité de Dame nature et son égale souffrance. (Ceux que nous aimons nous aident à démolir ce que nous aimons.)

(1763)

 

Dans la Grotte Notre-Dame des Chèvres,

on finissait d'épandre la literie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire