mercredi 8 août 2018

   Développant une petite agroforêt depuis de longs mois, arrosant tous les trois jours les arbrisseaux souffrant de la canicule, je vénérais la naissance d’un feuillage hésitant sous la brutalité du soleil estival.
    Ce matin, vers six heures, réveillé au son d’un petit trot joyeux, je rampai hors de mon abri. Catin et Schiffterina avaient sauté la clôture en toute sérénité et finissaient de ronger les jeunes rameaux. Rassasiées, elles me demandèrent de les reconduire dans leur grotte, au frais, afin de ruminer leur festin. Je m’exécutai alors, partagé entre la férocité de Dame nature et son égale souffrance. (Ceux que nous aimons nous aident à démolir ce que nous aimons.)

(1763)

 

Dans la Grotte Notre-Dame des Chèvres,

on finissait d'épandre la literie

5 commentaires:

  1. Réponses
    1. Chèvre Schiffterina, fille de Catin et d'un étranger lettré, est la dernière née à l'Orée.

      Elle a déjà un caractère bien affirmé, et une capacité à franchir les obstacles tout à fait surprenante.

      Elle fera une grande chèvre, c'est certain.

      De plus, elle est gracieuse : très.

      Supprimer
  2. La canicule est passée. Tu peux venir lire ton roman chez moi. Je te prendrai quelques Heineken. On n'aura pas besoin de discuter.

    C'est tentant.

    Tout de même ces chèvres de l'orée : quelles polissonnes.

    Pourquoi ?

    Lis son avant-dernier post.

    Je n'ai pas internet en dehors de chez moi.

    « Ayant débuté la plantation d’une petite agroforêt depuis de longs mois, arrosant tous les trois jours les arbrisseaux souffrant de la canicule, je vénérais la naissance d’un feuillage hésitant sous la brutalité du soleil estival.
    Ce matin, vers six heures, réveillé au son d’un petit trot joyeux, je rampai hors de mon abri. Catin et Schiffterina avaient sauté la clôture en toute sérénité, et finissaient de ronger les jeunes rameaux. Rassasiées, elles me demandèrent de les reconduire dans leur grotte, au frais, afin de ruminer leur festin. Je m’exécutai alors, partagé entre la férocité de Dame nature et son égale souffrance. (Ceux que nous aimons nous aident à démolir ce que nous aimons.)

    (1763)



    Dans la Grotte Notre Dame des Chèvres,

    on finissait d'épandre la literie.»


    Les chèvres adorent les jeunes rameaux. Elles sont un peu gloutonnes.


    Et les jeunes rameaux ils aiment quoi ?

    C'était prévisible.

    Je lis ça comme un conte zen.

    Normalement ils préfèrent un peu de soleil et beaucoup de pluie, plutôt que d'être croqués.

    Les jeunes rameaux ne mangent pas les chèvres.
    Les loups mangent les chèvres.

    Les grands méchants loups.
    Ah qu'elle était belle la chèvre de M. Séguin.
    Les chèvres de l'orée ont quand même des noms étranges.
    Valérie m'attend.
    Tu arrives quand tu veux, même tard, ça ne me dérange pas.

    J'adore l'histoire de la chèvre de Monsieur Seguin.
    Je la relis irrégulièrement.
    Il y a une heure ou deux j'ai laissé un commentaire à propos des noms des chèvres.

    J'ai lu Alphonse Daudet en CE2. Je n'ai jamais oublié la chèvre de M. Seguin ni le curé de Cucugnan, ni la mûle du pape.

    Pareil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Chœur:

      Chèvre Blanchette - anciennement Nina -, n'aime ni les enfants, ni les parents, ni les caresses, sauf quand elle est en chaleur. Cogne sur tout ce qui ne bouge pas et détruit tout ce qui bouge. Pelage soigné. A perdu une dent lors d'un combat avec une branche de frêne.

      Chèvre Lilith - anciennement Gabrielle -, aime tout le monde, surtout les chats qu'elle tente de cerner. Ronge ce qui s'avance et mord ce qui s'éloigne. Abhorre les hélicoptères.

      Chèvre Catin, puissante, port de tête altier. Pousse sur tout ce qui existe, de plus en plus fort, jusqu'à-ce que tout s'éloigne. Saute très haut - plus d'un mètre vingt sans élan. Dévore les jeunes fruitiers à vive allure. Câline et infidèle, elle aime s'allonger seule, à l'écart, pour penser le contraire.

      Chère Schifftérina, dernière née, fille de Catin, donc, élégante et sensible, très grande pour son âge, bondit plus haut que sa mère mais ne pousse pas. N'a qu'une seule ambition : partir. Une seule idée précise : revenir. Sort de l'enclos pendant la nuit pour flirter avec les chevreuils. N'aime pas les Teckel.

      Supprimer
  3. Tous les personnages (Ensemble)

    Aux mânes de la Grande chèvre de l'orée.
    Que voilà une belle liste à étreindre.

    RépondreSupprimer