mardi 4 mai 2021

    Au revoir : à la prochaine douleur !

(Marina Tsvetaeïva)



2 commentaires:

  1. Ah ! Marina Tsvétaïeva... Plus tragique qu'elle, tu meurs.
    "Nous sommes tous des loups dans la forêt profonde de l'éternité", disait-elle (je cite, de mémoire vacillante).
    Merci cher Marquis.
    Et à la prochaine douleur !

    RépondreSupprimer