dimanche 18 juillet 2021

    Si on a le temps de tenir un Journal, pourquoi ne pas l'employer à dormir sur la véranda ? 

(Natsume Sôseki - Je suis un chat)


 

 

8 commentaires:

  1. Moncher marquisle sens m'échappe. je n'ai pas fait assez zazen ou mon humour s'arrête aprés Desproges.
    je vous embrasse très cher marquis de L'orée.
    La duchesse deux Painpour aujourd'hui.
    Bye

    RépondreSupprimer
  2. je viens de regarder votre phto.
    Vous ne m'avez pas repondu sur Adrien madame l'aristocrate belge françoise qui est chassesse d'élphant.
    Vous ressemblez etrangement à son fils Gilles Adrien. Plume lui aussii de film la cité des enfants perdus , Delicatescen.. Humour aussi très costique parfois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Delicatessen" et "La Cité des enfants perdus", je les ai visionnés en boucle durant ma période "pétards" - que je considère comme l'une des plus riches de ma vie.

      Une andouille - le Dr Claude Olievenstein - avait écrit "Il n'y a pas de drogués heureux". Il faut être sérieusement atteint pour écrire une telle foutaise.

      Quelques murmures pour vous depuis la petite cascade d'eau, chère amie...

      Supprimer
  3. Oh merci chére marquis. Je vous embrasse très fort
    la duchesse de pin

    RépondreSupprimer
  4. La drogue est comme l'amour un esclavage, artificiel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis en faveur de la toxicomanie alternée - et de tout ce qui peut nous couper la tête en général.

      Supprimer
  5. Difficile de répondre à un verre de vin, sans le faire suivre d'un dernier, je vous l'accorde. J'aime plutôt bien garder ma tête pour la perdre en de grandes occasions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toute occasion devient grande lorsqu'on la célèbre en perdant la tête.

      Supprimer