samedi 24 juillet 2021

    Quand tout est dit en deux lignes, l’auteur de ces lignes devient aussitôt l’un de nos amis et notre solitude est plus supportable encore : « Le besoin de tendresse, d’affection, de chaleur humaine, d’amour n’a d’égal que le besoin contraire. » (Kostas Axelos)

(2142)



2 commentaires:

  1. Le mot d'ordre est alors "laissez-moi tranquille !"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Or dès que le monde nous laisse tranquille, au bout d'un certain temps, subitement, il nous manque...

      (Enfin, disons plutôt qu'il nous manque modérément, sainte Catherine. Je vous prépare bon thé après ma sieste royale.)

      Supprimer