dimanche 26 septembre 2021

    Abandonnons-nous donc aux caprices de l'incertitude ; nous savons bien que nous ne faisons rien d'autre que traverser plus ou moins péniblement les couches successives d'un gigantesque rêve dont nous sommes les figurants hasardeux.

(Louis Calaferte - par ici)





4 commentaires:

  1. Cher Marquis de l'Orée vous avez l'art de saisir les très delicieuses phrases de vos collégues ecrivains . j'adore en plus cet écrivain Bravo c'est tellement çà . Votre chére Duchesse de Pins qui flageole de partout. Un grand amoureux amant de Jane Siberg.
    à trés bientôt Marquis de l'Oree

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Duchesse, paresse et nonchalance m'ont mené aux meilleurs endroits.

      Meilleures oreilles de l'entre-siestes.

      Supprimer
  2. Mon adorables Marquis de l’Orée j'ai repris la scéne hier c'est etrange le changement de perception du public, il a bien abimé sa comprenette. j'ai réécrit à vue.
    je vous embrasse très chaleureusement Mon cher Marquis. La duchesse de Pain encore génial ce que vous écrivez. c'est de l'hyper réalisme pur et délicieux . Magnifique « Balsie » §
    texte corrigé anuler l'autre. merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Duchesse, il n'est pas improbable que le public soit dans le même état que la croûte.

      Mille mercis et autant de rêves de haute mer...

      Supprimer