mercredi 23 novembre 2022

    Aux féministes New Age se réclamant du bouddhisme pour améliorer le monde, il est bon de rappeler ces mots du Maître : « Il faut se méfier des femmes, pour une qui est sage, il en est plus de mille qui sont folles et méchantes. (…) Il est rare qu’elle dise la vérité : pour elle, la vérité est pareille au mensonge, le mensonge pareil à la vérité. Souvent j’ai conseillé aux disciples d’éviter les femmes. »

    Et cet extrait de La Précieuse Guirlande des Avis au Roi, du Grand Sage Nagarjuna, repris par le Dalaï-lama dans ses écrits : « De même qu’un vase décoré rempli d’ordures peut plaire aux idiots, de même l’ignorant, l’insensé et le mondain désirent les femmes. »
    (Seul le doigt de Cratyle traverse les civilisations sans faiblir, car c’est un doigt d’honneur universel.)

(2319)



3 commentaires:

  1. On vérifie que cracher sur les femmes y compris féministes, c'est le sport favori des vieux cons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucune de mes amies ne se revendique du féminisme, elles se contentent de mépriser les "mâles dominants", voire de s'en servir de temps à autre, et de mener leur vie comme bon leur semble : sous la couette avec un sabre d'abordage.

      Supprimer
    2. Par ailleurs, si une féministe déclare que le Bouddha est son idole, alors c'est une conne - certaines femmes sont connes, aussi connes que vous et moi.

      Tout le monde sont cons comme disait Desproges dans ses meilleurs moments.

      Supprimer