dimanche 30 septembre 2018

   Les reproches qui m’ont été adressés se résument toujours à celui-ci, dont je ne nommerai même pas le gracieux auteur : « Si tout le monde allait rêver, l’Humanité finirait : il est donc beaucoup plus utile de faire des bottes. » - Brave homme, si tout le monde se mettait à faire des bottes, l’Humanité finirait également. Il est vrai que nos successeurs sur la planète pourraient s’écrier avec orgueil à la vue de nos produits : « Comme nos devanciers se chaussaient bien ! ... »

(Auguste de Villiers de L'Isle-Adam)




Nos successeurs

mardi 25 septembre 2018

   Le droit à l'errance (...) est vital, et ce monde est en train aussi de le tuer.

(Aurélien Barrau)


Aurélien, par ici

   "Un job à la con est une forme d’emploi rémunéré qui est si totalement inutile, superflue ou néfaste, que même le salarié ne parvient pas à justifier son existence bien qu’il se sente obligé de faire croire qu’il n’en est rien."

(David Graeber)


 

dimanche 23 septembre 2018

   Je me sentais devenir enragé, car oui, vraiment, ce que je supportais le plus mal dans la vie, c'était l'absence d'harmonie, ces cris, cette vulgarité, comme si l'on se promenait éternellement dans une fête foraine, et au bout du compte, rien qu'un désaccord profond, une envie folle de se boucher les oreilles pour ne pas entendre ses propres hurlements.

(Jean-Pierre Martinet)


jeudi 13 septembre 2018

   Au plus les gens auraient de choses à dire, au moins ils ont envie d'en parler, soit parce qu'au fond il ne sont sûrs de rien, soit parce qu'ils se disent "À quoi bon ?", soit encore par amour de la solitude et de ce silence d'où ils tirent le peu qu'ils pourraient confier.

(Marc, Méditer faute de mieux)



Rien à voir - quoique -, mais c'est un bien bel endroit

lundi 10 septembre 2018

   après quoi
   viendra demain
   et quelqu'un dira
   qu'aujourd'hui n'a pas été
   et qu'en fin de compte
   demain n'a pas été non plus
   et des mots de sable
   des mots de sciure
   des mots de feutre
   des mots de -


(Patrik Ourednik)




   (...)

   C’est ce genre de nature que je devrais avoir,
   je voudrais être de l’herbe inférieure
   faire confiance   à des cieux secourables,
   de l’herbe qui jamais n’expire.



(Johannes Kühn)


vendredi 7 septembre 2018

   Pourquoi certain écrit-il ? Parce qu'il n'a pas assez de caractère pour ne pas écrire.

(Karl Kraus)



Dans la peau du caprin

lundi 3 septembre 2018

   Mon intelligence sait que la nuit vaut mieux que la journée, car la journée n'a fait que détruire et s'acharner contre ce que, sans s'en rendre compte, la nuit avait construit, pour la joie ou la tristesse.

(René Crevel)



La pensée est un feu follet*,

disait Chèvre Blanchette 










* (...) avec le drainage et la régression des zones humides et des forêts inondées, ainsi que l’enterrement des morts dans les cercueils, il est probable que les feux follets soient devenus plus rares. (Wikipédia)